Quels types d’isolation thermique entreprendre dans une maison ?

L’isolation thermique est parfois perçue comme le fait de protéger un endroit contre le froid ou la chaleur. De manière plus spécifique, l’isolation thermique permet l’assainissement de l’atmosphère de votre habitation en limitant toute déperdition de chaleur mais également de réduire vos factures d’électricité et de chauffage. Bien isoler sa maison requiert un bilan énergétique efficace qui permettra de déterminer s’il y’a lieu de renforcer votre isolation thermique ou pas.

L’isolation des combles et de la toiture

Parce que les combles et la toiture perdent jusqu’ à 30% de déperdition énergétique, il est important de constamment vérifier si l’isolant présent ne présente aucune anomalie et si c’est le cas il revient de le renforcer par une autre couche d’isolant ou pourquoi pas le changer. L’isolation peut se faire autant au niveau extérieur qu’au niveau intérieur de la maison. La question qui se pose ici est de savoir quand refaire les travaux d’isolation des combles et de la toiture. L’on serait tenté de préciser une date mais plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Notamment la nature et la durée de vie de l’isolant utilisée, la qualité des travaux effectué et bien évidemment le professionnalisme des artisans. Comme le précise le site https://www.lowcostimmobilier28.fr/ , pour améliorer le confort d’une maison, il convient de réaliser une bonne isolation ceci à des parties bien spécifiques.
Ainsi, selon le type d’isolant ou encore la qualité des travaux, les travaux de rénovation peuvent se faire après 5 ans sur constat des déperditions énergétiques ou après insatisfaction des ménages.

L’isolation des murs et fenêtres

Les murs également s’ils sont mal isolés perdent jusqu’à 20 à 25% de déperdition énergétique et les fenêtres dans les 15%. En effet si les murs et les fenêtres ne sont pas parfaitement isolé, non seulement il y aura une hausse au niveau des factures mais les personnes vivant dans la maison seront sujet au problème de froid et de chaleur. L’isolation se fait le plus souvent à la construction à l’intérieur des murs mais il est possible que l’isolant soit posé à l’extérieur du mur avec un revêtement posé au-dessus.

L’isolation des planchers bas

Les planchers bas constituent ici le sous-sol, la cave, le vide sanitaire ou encore le garage sous maison. Il est tout aussi nécessaire de faire isoler cette partie car elle permet 10% de déperdition énergétique. L’isolation à ce niveau peut être fait au niveau du plafond du sous-sol, au niveau des murs intérieurs et murs extérieurs et l’important ici est l’existence d’une hauteur pouvant permettre les travaux.