Vidéo surveillance : les précautions à prendre sur quelques lieux

De la rue aux transports en commun en passant par les bureaux et immeubles d’habitation, les caméras sont installées presque partout en France. Difficile donc d’y échapper ! Pour éviter un usage abusif de la vidéosurveillance ou vidéoprotection et veiller au respect de la réglementation et de la vie privée, il est important de prendre certaines mesures selon le lieu. Découvrez-les ci-dessous !

Vidéosurveillance sur le lieu de travail

Largement utilisée dans les entreprises aujourd’hui, la vidéo surveillance, bien qu’elle soit utile, doit respecter certaines règles pour éviter d’épier le personnel. Pour commencer, l’installation d’un système de vidéo surveillance dans une entreprise doit répondre à un objectif clair, légal et légitime. Il peut s’agir de la dissuasion ou la sécurité du personnel et des biens. Les lieux possibles d’installation des caméras sont les issues de secours, les voies de circulation, les zones de stockage des biens et marchandises, les entrées et sorties des immeubles. Pour les lieux comme les postes de travail des employés et zones de pause et/ou de repos, il est interdit d’y installer des caméras sauf dans des cas particuliers comme la manipulation d’argent dans le cadre du travail. Il est par contre proscrit d’avoir un système de vidéo surveillance dans les locaux syndicaux et les toilettes. Les images obtenues doivent avoir une durée fixe de conservation et être consultables par les personnes autorisées uniquement.

Vidéosurveillance dans les commerces

Dans les commerces, la vidéosurveillance permet de lutter contre les vols d’articles pouvant être orchestrés par le personnel ou les clients en dissuadant ou en identifiant ces derniers. Les caméras peuvent surveiller les zones de circulation et marchandes mais sont interdites dans les toilettes comme dans les cabines d’essayage. Utilisable pour démasquer un employé qui volerait, ce dispositif n’est pas à utiliser pour vérifier qu’un employé fait bien son travail. Les images comme dans tout lieu public sont à conserver pour un temps bien défini et à visualiser par les personnes habilitées uniquement. Pour finir, l’information de l’existence de caméras doit être portée aux clients à l’aide de panneaux visibles disposés permanemment dans les lieux sous surveillance.